parallax background

A PROPOS


QUI SUIS-JE ?

Diplômé en masso-kinésithérapie en 1997 à Paris, puis en ostéopathie en 2005 à Bruxelles, j’ai complété ma formation avec l’ostéopathie biodynamique enseignée par Bernard Darraillans de 2006 à 2019.
J’ai toujours été à la recherche de la source de nos maux et d’une manière efficace de les traiter.
Le lien entre le corps et l’esprit a été le fil conducteur de mon cheminement.
Étiothérapeute depuis 2009 et membre du groupement international de l’étiothérapie (GIPE), je souhaite promouvoir cette méthode de soin encore méconnue car elle recèle un grand potentiel de transformation de l’être humain et d’amélioration de sa qualité de vie. C’est un formidable outil d’évolution pour ceux qui le souhaitent.
L’étiothérapie donne aussi d’excellents résultats sur les enfants de tous âges et même les bébés (en présence d’un ou des parents).
Je suis à votre disposition pour de plus amples informations.


QU’EST-CE QUE L’ETIOTHERAPIE ?

Tout d’abord ne confondez pas avec l’étiopathie, qui est une autre pratique complètement différente.
Étio-thérapie signifie étymologiquement « prendre soin de la cause ». C’est une thérapie corporelle permettant de détecter les origines possibles d’une pathologie ou d’un mal-être.
Elle concerne donc toutes les pathologies et toutes les personnes qui présentent un trouble d’origine physique ou psychique.
C’est une thérapie du dialogue entre le corps et l’esprit.


DÉFINITION

L’étiothérapie® est une thérapie corporelle permettant d’approcher (par une méthode logique intégrant les facteurs psychiques, biologiques et physiques de l’individu) les origines possibles d’une pathologie, par l’intermédiaire d’une interprétation objective de la dynamique énergétique du pouls radial.
L’étiothérapie est exclusivement enseignée à des professionnels de santé ayant un diplôme médical ou paramédical.
C’est une technique uniquement à visée thérapeutique. Ses principes et ses concepts ne reposent sur aucun argument mystique ou ésotérique. Elle n’appartient à aucune école de pensée philosophique, religieuse ou politique. Trois concepts la portent :

  • Une approche et une connaissance du monde de l’infiniment petit, aux confins de la microphysique et du subquantique.
  • Une certitude que le monde du vivant est le monde de l’interaction, de l’adaptation et de l’évolution.
  • Que le monde vivant est le monde du complexe, celui de la logique ternaire, de l’antagonisme contradictoire et dynamique.

parallax background


A PROPOS


QUI SUIS-JE ?

Diplômé en masso-kinésithérapie en 1997 à Paris, puis en ostéopathie en 2005 à Bruxelles, j’ai complété ma formation avec l’ostéopathie biodynamique enseignée par Bernard Darraillans de 2006 à 2019.
J’ai toujours été à la recherche de la source de nos maux et d’une manière efficace de les traiter.
Le lien entre le corps et l’esprit a été le fil conducteur de mon cheminement.
Étiothérapeute depuis 2009 et membre du groupement international de l’étiothérapie (GIPE), je souhaite promouvoir cette méthode de soin encore méconnue car elle recèle un grand potentiel de transformation de l’être humain et d’amélioration de sa qualité de vie. C’est un formidable outil d’évolution pour ceux qui le souhaitent.
L’étiothérapie donne aussi d’excellents résultats sur les enfants de tous âges et même les bébés (en présence d’un ou des parents).
Je suis à votre disposition pour de plus amples informations.


QU’EST-CE QUE L’ETIOTHERAPIE ?

Tout d’abord ne confondez pas avec l’étiopathie, qui est une autre pratique complètement différente.
Étio-thérapie signifie étymologiquement « prendre soin de la cause ». C’est une thérapie corporelle permettant de détecter les origines possibles d’une pathologie ou d’un mal-être.
Elle concerne donc toutes les pathologies et toutes les personnes qui présentent un trouble d’origine physique ou psychique.
C’est une thérapie du dialogue entre le corps et l’esprit.


DÉFINITION

L’étiothérapie® est une thérapie corporelle permettant d’approcher (par une méthode logique intégrant les facteurs psychiques, biologiques et physiques de l’individu) les origines possibles d’une pathologie, par l’intermédiaire d’une interprétation objective de la dynamique énergétique du pouls radial.
L’étiothérapie est exclusivement enseignée à des professionnels de santé ayant un diplôme médical ou paramédical.
C’est une technique uniquement à visée thérapeutique. Ses principes et ses concepts ne reposent sur aucun argument mystique ou ésotérique. Elle n’appartient à aucune école de pensée philosophique, religieuse ou politique. Trois concepts la portent :

  • Une approche et une connaissance du monde de l’infiniment petit, aux confins de la microphysique et du subquantique.
  • Une certitude que le monde du vivant est le monde de l’interaction, de l’adaptation et de l’évolution.
  • Que le monde vivant est le monde du complexe, celui de la logique ternaire, de l’antagonisme contradictoire et dynamique.

parallax background


Jean Papritz
Praticien en étiothérapie
06 17 26 39 88
jean.papritz@yahoo.com

Lieux d'exercice :


31, rue de l’agriculture

66500 PRADES

13, rue Saint-Gil

66000 PERPIGNAN


www.etiotherapie.com


L'ÉTIOTHERAPIE



L’étiothérapie tire son origine de 3 disciplines :

  • Auriculomédecine du Professeur Nogier (1908-1996), médecin à Lyon qui, dans les années 50, mit en évidence le Réflexe Auriculo Cardiaque (R.A.C.) par une étude du pouls radial dans sa dimension neurovégétative. Ce qui lui permit de classer les différentes somatotopies représentées sur le pavillon de l’oreille.
  • Étiomédecine du Docteur Brinette, médecin à Mulhouse, élève du Professeur Nogier. L’étiomédecine est un procédé thérapeutique mis au point grâce à l’outil diagnostique élaboré par le Professeur Nogier en Auriculomédecine. Elle s’en distingue cependant profondément ne serait-ce que dans son approche globale de l’être. Le but de cette thérapie est la recherche et le traitement des causes fondamentales des maladies. Le principal outil thérapeutique de l’étiomédecine est le verbe, qui, utilisé dans la synchronicité du soin, permet la réalisation d’un pont entre le corps et l’esprit de l’homme, lui permettant de retrouver l’harmonie.
  • Énergologie de Gilles Gueguen, kinésithérapeute à Tours et mathématicien, qui a travaillé sur la logique des énergies définie par Stéphane Lupasco (épistémologue et philosophe) et qui a permis l’utilisation de cette compréhension à des fins thérapeutiques.

L’ÉTIOTHERAPIE (etio en Grec = cause) du Docteur Patrick Latour, occlusodontiste à Paris, est la synthèse de ces différentes recherches fondamentales apportant une vision systémique et holistique à l’acte thérapeutique.


COMMENT ÇA MARCHE ?


NOTRE CORPS EST PLUS QU’UNE SIMPLE MECANIQUE.

Il est constitué de matière physique, biologique et psychique. Ces différents états de la matière sont constitués d’énergie qui doit pouvoir circuler librement.


Qu’est-ce que l’énergie ?

Il n’existe pas de véritable définition de l’énergie. Elle s’objective par les effets qu’elle produit.
C’est une force qui permet le mouvement.
Selon la formule d’Einstein : E=mc², l’énergie est de la matière en mouvement.


Qu’est-ce que la matière ?

Toujours selon la même formule, la matière est de l’énergie stabilisée. Stabilisée mais pas immobile, car là où l’énergie est immobilisée, il y a incohérence. Incohérence avec la logique de la vie qui se caractérise par le mouvement. Même au niveau le plus dense de notre être : le corps physique, l’énergie doit pouvoir circuler.


LORS D’UNE SEANCE D’ETIOTHERAPIE, LE THERAPEUTE PREND LE POULS DU PATIENT ET IL LUI PARLE.

L’interprétation de la dynamique énergétique du pouls selon une méthodologie logique permet au praticien de détecter les zones où l’énergie est immobilisée et de la remettre en circulation.
Il identifie l’information contenue dans le blocage et la verbalise au patient.
Le thérapeute accompagne ensuite le patient dans son processus de traitement et d’intégration de l’information.
Cette intégration se fait sur les différents plans existentiels de l’être, dans les trois états de la matière : Le physique binaire, le biologique adaptatif et le psychique subquantique.
Le corps et l’esprit sont impliqués de manière simultanée dans une prise de conscience.
Le processus de compréhension profonde du sens exprimé par ses symptômes libère le patient de ses fonctionnements conditionnés.


QU’EST-CE QUE L’OSTEOPATHIE ?

« L’ostéopathie est une approche diagnostique et thérapeutique manuelle des dysfonctions de mobilité articulaire et tissulaire en général dans le cadre de leur participation à l’apparition des maladies ». Définition de l’Académie d’Ostéopathie de Belgique.
L’ostéopathie est à la fois un art, une philosophie, une science et une approche thérapeutique spécifique. Cette pratique a pour objectif de rétablir la mobilité et la motilité dans tous les tissus du corps afin de leur assurer une fonction physiologique optimale.

Une philosophie : La médecine ostéopathique cherche à répondre à la question : Pourquoi la maladie plutôt que la santé ?
En percevant le sens donné à la maladie et à la souffrance, le praticien pourra orienter son patient vers l’optimisation de son potentiel santé.

Une science : L’ostéopathie se base sur une connaissance approfondie du corps humain, son anatomie, son embryologie et sa physiologie.
Elle s’inscrit également dans une dynamique de recherche et de progrès.

Un art : L’art ostéopathique consiste en l’application de ses concepts et ses principes dans la praxis, par des méthodes essentiellement manuelles. A leurs connaissances anatomiques, les ostéopathes allient un sens palpatoire méthodologiquement et scrupuleusement développé.

SES PRINCIPES DE BASE ?

Unité de l’être, homéostasie et vitalisme.

Le corps est une entité biologique, psychoaffective et spirituelle indissociable en ses parties et qui interagit avec l’environnement. Toute partie de cette entité atteinte d’une dysfonction peut modifier l’équilibre et l’harmonie de l’ensemble de l’être. Le corps a une tendance naturelle à s’autoréguler et à s’auto-défendre. Le traitement ostéopathique favorise cette autorégulation et stimule les défenses

Interrelation structure et fonction

Le terme de structure s’applique aux os, muscles, ligaments, tendons et fascias. Le bon fonctionnement du système neuro-musculo-squelettique assure des mouvements, externes et internes, harmonieux et permet une bonne physiologie tissulaire. Sa perturbation peut affecter la physiologie de tout le corps.
La thérapeutique ostéopathique consiste en un traitement essentiellement manuel, cherchant à restaurer la qualité et l’harmonie des mouvements corporels.

La circulation des fluides

La bonne circulation des fluides du corps (sang, lymphe, liquide céphalo-rachidien, …) permet aux cellules de se régénérer.
L’intégrité des systèmes circulatoires et de l’induction nerveuse est une condition indispensable à la bonne santé.